Le Projet

vendredi 27 septembre 2013
par  Stango
popularité : 86%

La saison 2012/2013 aura vu le premier rapprochement entre le CSVID (Club Sportif de la Vallée de l’Isle et de la Dronne) et le RUGBY PAYS COUTRADAIS avec l’entente des écoles de rugby respectives ayant pour but de faire jouer les jeunes Coutrillons à leur sport favori.

A la mi-saison, un nouveau cap est franchi avec la mise en place d’un tutorat exceptionnel au niveau des « séniors » afin de compléter l’équipe réserve 2ème série du CSVID avec le prêt de 5 joueurs du RUGBY PAYS COUTRADAIS.

La volonté commune de rassembler nos forces et nos expériences était alors engagée.

Dès lors, le mot « fusion » commence à « germer » au sein des deux clubs.
La question se pose : Pourquoi fusionner ?

Pour l’un, le RUGBY PAYS COUTRADAIS, il s’agit de pérenniser le club en s’appuyant sur la formation des jeunes et une Ecole de Rugby très forte.

Pour l’autre, le CSVID, il était impératif de posséder une « vitrine », une continuité et un aboutissement pour la centaine de jeunes joueurs qui évoluent en son sein.
Ces deux intérêts convergents donneraient naissance, par la suite, à une ambition plus grande, à savoir une forte implantation du rugby dans un territoire où il est peu présent.

Situé au confluent de deux rivières, l’Isle et la Dronne, le territoire de ce nouveau club sera aussi au confluent de quatre départements : La Gironde, la Charente, la Charente Maritime et la Dordogne.

Cette nouvelle entité a pour ambition de développer le rugby dans cette zone quasiment désertique du point de vue rugbystique. Il n’existe que très peu de clubs dans un rayon de trente kilomètres, notamment en direction de la Charente et de la Charente Maritime, dont les premiers clubs sont distants de 60 kilomètres (Barbezieux) et 85 kilomètres (Pons).

Il existe donc un important potentiel humain, économique et sportif qui, pour l’heure, n’est pas exploité par notre sport.

Le RAPID 33 sera implanté sur un territoire comptant près de 43 000 habitants pour une population scolaire (collèges et écoles primaires) de près de 7600 individus.
Il s’agira, pour le nouveau club, de conquérir, voire de reconquérir, des terres délaissées par le rugby.

Ce challenge exaltant sera l’ambition première du club.

Pour cela, le club mènera une politique basée essentiellement sur la formation des jeunes, en s’attachant à pénétrer le milieu scolaire par l’intermédiaire de ses éducateurs diplômés, en relation avec les responsables des établissements scolaires et les élus des différentes communes.

Les jeunes, formés au club, viendront, progressivement et par étapes, grossir les rangs des séniors.

Cette politique sportive devra, à moyen terme, améliorer les résultats de l’équipe « Fanion » dont l’objectif sera, dans un premier temps, d’accéder au championnat Honneur de la Côte d’Argent, puis, dans un second temps, d’accéder à la troisième Division Fédérale.

Le club mettra en place cette politique sportive à long terme, sans brûler les étapes, de façon à construire un club pérenne, fortement implanté sur la région et alimenté essentiellement par les joueurs formés au club.

Pour toutes ces raisons, construire, sur le nord-est Gironde, le sud-Charente, le Sud Charente maritime et l’Est Dordogne, un pôle rugbystique fort, dynamique et ambitieux, centré autour des chartes pour l’école de rugby et pour les joueurs « juniors » et « séniors » puis d’un règlement intérieur (Voir annexe statut, règlements intérieurs et chartes), apparait être une évidence.

Le projet entier ici


Navigation

Articles de la rubrique

  • Le Projet

Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234

Statistiques

Dernière mise à jour

lundi 24 septembre 2018

Publication

216 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
4 Sites Web
4 Auteurs

Visites

49 aujourd’hui
20 hier
54047 depuis le début
6 visiteurs actuellement connectés